mise à jour : 21 Septembre 2017
mise à jour : 21 Septembre 2017
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Techniques et méthodes

Récapitulation

Les effets expliqués précédemment sont pour la plupart périodiques, donc peuvent être confondus avec le signal d'une planète. Le tableau suivant récapitule ces effets, leurs amplitudes et périodes typiques pour des étoiles de type solaire.

Effets physiques
EffetDescriptionAmplitude (vitesse radiale)Amplitude (astrométrie)Echelle de temps
Mouvement des planètesLe mouvement des planètes autour de l'étoile engendre un mouvement périodique1 cm/s - 200 m/sTerre: 0.3, 0.03 \muas Jupiter: 500, 20 \muas à 1 et 10 parsec resp.de un jour à plusieurs centaines d'années
Mouvement propreMouvement rectiligne uniformeDizaines de kilomètres par seconde10 - 1000 mas pour les étoiles observablesMouvement non périodique
TachesLa présence de taches sombres ou lumineuses dues à l'activité magnétique provoque une disymétris entre la luminosité de la partie bleue et la partie rouge de l'étoile, engendrant un décalage du spectre ou du photocentre.1 m/sAvec ces trois effets, 0.5 - 10 \muUAPériode de rotation de l'étoile (quelques jours)
Activité magnétique (long terme)Le nombre de tâche à la surface de l'étoile peut varier de quelques unes à plusieurs centaines. Par exemple le soleil a une périodicité de 11 ans. L'effet précédent est modulé par ces variations à long terme.10 m/s1 - 10 ans
Granulation Le mouvement convectif à l'intérieur de l'étoile provoque un mouvement du gaz dans la photosphère0.5 - 1 m/sGranulation: quelques minutes, mesogranulation:
Oscillations radiales (p-modes)La propagations d'ondes acoustiques dans le manteau de l'étoile entraîne une oscillation de celui-ci0.5 - 1 m/sinconnu 5 - 10 minutes
Système multipleLa présence d'autres étoiles orbitant autour de l'étoile cible engendre un mouvement décrit par les mêmes équations que celles utilisées pour les planètes. Les autres étoiles étant beaucoup plus massives que des planètes, l'effet est plus important.1 - 30 km/s0.1 - 1 as/an10 - 100 ans
effets observationnels
EffetDescriptionAmplitude (vitesse radiale)Amplitude (astrométrie)Echelle de temps
Mouvement de l'observateur dans le RBSSComme l'observateur est en mouvement dans un référentiel galiléen,30 km/s (après soustraction, on a une erreur\approx 0.5 m/s à cause des incertitudes sur la rotation de la Terre et les éphémérides)0.01 - 0.1 as/anUne année
Perturbations atmosphériquesLa présence de raies spectrales atmosphériques peut perturber les observations par vitesses radiale, et les turbulences dévient les fronts d'ondes, engendrant un déplacement apparent des sources.0.5 m/s1 masQuelques minutes
Page précédentePage suivante