mise à jour : 9 Mai 2017
mise à jour : 9 Mai 2017
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du site    Sommaire

Glossaire

- A -

Albédo bolométrique
Proportion de la puissance rayonnée réfléchie par une surface planétaire par rapport à la puissance reçue.

Angles supplémentaires
Deux angles sont dits supplémentaires si leur somme vaut 180°.

Approximation plan-parallèle
Approximation consistant à négliger la sphéricité de la planète dans l'étude de son atmosphère. Fonctionne d'autant mieux que l'échelle de hauteur est petite devant le rayon de la planète.

Atmosphère
Nom donné aux enveloppes gazeuses (ou supercritiques) externes des planètes

air
Mélange des gaz constituant l'atmosphère. Ce terme n'est pas spécifique à la Terre, et peut ainsi désigner l'air martien, l'air jovien, etc ...

albédo
rapport entre le flux radiatif diffusé et le flux radiatif reçu par un objet donné

angle d'émission
angle entre la normale au point d'observation et la direction d'observation. Il vaut 0 degrés quand on regarde au nadir et 90 degrés lorsque l'on regarde au limbe.

angle solaire zénithal
l'angle solaire zénithal, souvent abrégé en SZA (pour Solar Zenith Angle), est l'angle entre la normale locale et la direction du Soleil. Il vaut 0 degrés si le Soleil est au zénith et 90 degrés s'il est à l'horizon.

anémomètre
Appareil permettant de mesurer la vitesse ou la pression du vent

aérosol
Particule solide ou liquide en suspension dans un gaz. Par exemple, un nuage ou du sable soulevé depuis le sol sont des aérosols.

- B -

- C -

Capacité calorifique
quantité d'énergie thermique stockée dans un objet lorsque celui-ci augmente sa température de 1K. Elle se mesure en J/K.

Chaleur latente de condensation
énergie libérée par un gaz lorsqu'il se condense vers une phase liquide ou solide

Corps noir
objet physique idéal qui absorbe l'intégralité du rayonnement électromagnétique incident, si bien que son rayonnement ne dépend de sa propre température à l'équilibre thermodynamique?

champ
portion angulaire du ciel observée par le détecteur du télescope

chiral
se dit d'un objet (d'une molécule par exemple) qui est l'image miroir d'un autre objet. Vos mains sont des objets chiraux : elles ne sont pas superposables, et sont l'image miroir l'une de l'autre.

climat
Étude de l'atmosphère à long terme, par opposition à la métérologie qui s'intéresse au court terme

couche limite planétaire
Voir grain dynamique ou température ?

- D -

dipôle
un dipôle électrostatique est une distribution de charges électriques où le barycentre des charges positives ne coincide pas avec celui des charges négatives. Deux charges de signe opposé séparées d'une distance non-nulle forme un dipôle. Une molécule peut aussi former un dipôle si le nuage électronique n'est pas réparti de façon homogène. C'est notamment le cas de l'eau où l'atome d'oxygène attire plus les électrons que les atomes d'hydrogène.

discrétisation
Action qui consiste à découper une dimension en un ensemble fini de points

- E -

Epaisseur optique
Différence de profondeur optique entre le sommet et la base d'une couche atmosphérique donnée

Etoile cible
étoile cible

- F -

fonction de phase
la fonction de phase représente la quantité de lumière diffusée par un système en fonction de l'angle de diffusion (ou de l'angle de phase). Une diffusion isotrope aura une fonction de phase de même valeur quelque soit la direction.

fonction-distribution
fonction de distribution

- G -

Gradient adiabatique
Variation de température (en K/km) dans une parcelle d'atmosphère isolée thermiquement au cours de son déplacement vertical.

galiléen
se dit d'un référentiel où le principe d'inertie est vérifié

- H -

- I -

indice de réfraction
l'indice de réfraction d'un milieu est le rapport entre la vitesse de propagation de la lumière dans ce milieu sur celle dans le vide : v/c. C'est un indice qui indique comment les rayons vont être réfractés en passant d'un milieu à un autre. Exemples : nair= 1, neau=1,33.

isotrope
Un milieu ou un phénomène est dit isotrope s'il n'a pas de direction privilégiée. Une diffusion isotrope se fait avec la même intensité quelque soit la direction. Un milieu isotrope ne change pas de propriétés selon la direction.

- J -

- K -

- L -

- M -

méridienne
méridienne

météorologie
Étude de l'atmosphère à court terme, par opposition au climat qui s'intéresse au long terme

- N -

- O -

- P -

Processus stochastique
Famille de variables aléatoires indexées par des entiers (processus discret) ou des réels (processus continu)

Profondeur optique
Coordonnée verticale sans dimension très utilisée dans l'étude du rayonnement. Elle est prise égale à 0 dans l'espace, et croît avec la profondeur jusqu'à son maximum à la surface. Une profondeur optique petite devant l'unité est dite mince.Une différence de profondeur optique grande devant 1 entre deux points donnés représente le nombre moyen d'événements (absorption/émission/diffusion) pour un photon donné entre ces deux points.

paramétrisation
Méthode qui consiste à reformuler un ensemble de lois physiques au moyen de paramètres et de valeurs associées dans un cadre plus spécifique afin de s'affranchir de contraintes de résolution

photocentre
barycentre du disque apparent de l'étoile pondéré par la luminosité

photosphère
Partie extérieure de l'enveloppe de l'étoile, émettant dans le visible

plasma
plasma

point subsolaire
A un instant donné, le point subsolaire est le point de la planète le plus proche du Soleil

polarisabilité
la polarisabilité est la capacité d'un milieu à être polarisé (à former des dipôles électrostatiques) sous l'influence d'un champ électrique extérieur.

- Q -

- R -

Réflectivité
Rapport entre l'énergie électromagnétique reçue à une longueur d'onde donnée et l'énergie électromagnétique réfléchie à cette même longueur d'onde.

réfringence
Propriété des milieux transparents quantifiant leur effet sur la propagation d'un faisceau lumineux. Se mesure par l'indice de réfraction.

référentiel barycentrique du système solaire
Référentiel centré au barycentre du système solaire, dont les directions de référence sont données par des quasars

résolution
Nombre de points utilisés dans la discrétisation

résolution angulaire
angle minimal entre deux sources permettant de les séparer par un système de détection

- S -

Spath d'Islande
Le Spath d'Islande est une variété transparente de calcite (un minéral à base de carbonate de calcium).

Spectre
Répartition d'un rayonnement électromagnétique selon sa longueur d'onde (ou sa fréquence, ou son nombre d'onde)

snr
rapport de "la puissance du signal" sur "la puissance du bruit"

super-rotation
Quand l'air tourne plus rapidement que la surface de la planète

- T -

Température d'équilibre
Température moyenne d'une surface planétaire sans atmosphère à l'équilibre avec le rayonnement en provenance de son étoile

Température effective
Température du corps noir émettant la même puissance (intégrée sur tout le spectre) que la planète par unité de surface.

Troposphère
Couche atmosphérique où le mode dominant de transport d'énergie vertical est la convection. Le profil thermique y suit, à l'équilibre, une pente constante appelée gradient adiabatique.

temps d'intégration
Temps pendant lequel le détecteur est exposé sans interruption

température potentielle
cf. Emmanuel Marcq

traceur
Quantité transportée par la circulation d'un GCM. Ce peut être par exemple un gaz minoritaire ou majoritaire ou un aérosol.

- U -

- V -

- W -

- X -

- Y -

- Z -

zonal
Désigne une quantité suivant l'axe des longitudes, c'est à-dire dans l'axe Est-Ouest