mise à jour : 17 octobre 2018
mise à jour : 17 octobre 2018
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du site    Sommaire

Glossaire

- A -

Albédo bolométrique
Proportion de la puissance rayonnée réfléchie par une surface planétaire par rapport à la puissance reçue.

Albédo
Pouvoir réfléchissant d'une surface, c'est-à-dire le rapport de l'énergie lumineuse réfléchie à l'énergie lumineuse incidente.

Angles supplémentaires
Deux angles sont dits supplémentaires si leur somme vaut 180°.

Approximation plan-parallèle
Approximation consistant à négliger la sphéricité de la planète dans l'étude de son atmosphère. Fonctionne d'autant mieux que l'échelle de hauteur est petite devant le rayon de la planète.

Asservissement
Système automatique dont le fonctionnement est régi par l'écart entre le comportement actuel et le comportement désiré.

Atmosphère
Nom donné aux enveloppes gazeuses (ou supercritiques) externes des planètes

Attitude
orientation d'un satellite dans l'espace (à ne pas confondre avec l'altitude)

Automatique
Science qui traite de la modélisation, de l’analyse, de l’identification et de la commande des systèmes dynamiques.

air
Mélange des gaz constituant l'atmosphère. Ce terme n'est pas spécifique à la Terre, et peut ainsi désigner l'air martien, l'air jovien, etc ...

albédo
rapport entre le flux radiatif diffusé et le flux radiatif reçu par un objet donné

angle d'émission
angle entre la normale au point d'observation et la direction d'observation. Il vaut 0 degrés quand on regarde au nadir et 90 degrés lorsque l'on regarde au limbe.

angle solaire zénithal
l'angle solaire zénithal, souvent abrégé en SZA (pour Solar Zenith Angle), est l'angle entre la normale locale et la direction du Soleil. Il vaut 0 degrés si le Soleil est au zénith et 90 degrés s'il est à l'horizon.

anémomètre
Appareil permettant de mesurer la vitesse ou la pression du vent

aérosol
Particule solide ou liquide en suspension dans un gaz. Par exemple, un nuage ou du sable soulevé depuis le sol sont des aérosols.

- B -

- C -

Capacité calorifique
quantité d'énergie thermique stockée dans un objet lorsque celui-ci augmente sa température de 1K. Elle se mesure en J/K.

Chaleur latente de condensation
énergie libérée par un gaz lorsqu'il se condense vers une phase liquide ou solide

Contrôle d'attitude
Processus d'atteinte et de maintien de l'orientation ou du taux de changement d'orientation désiré

Contrôle d'orbite
Processus permettant d'atteindre et de maintenir l'orbite désirée

Convolution
En mathématiques, le produit de convolution est un opérateur bilinéaire et un produit commutatif, généralement noté « * », qui, à deux fonctions f et g sur un même domaine infini, fait correspondre une autre fonction « f * g » sur ce domaine, qui en tout point de celui-ci est égale à l'intégrale sur l'entièreté du domaine (ou la somme si celui-ci est discret) d'une des deux fonctions autour de ce point, pondérée par l'autre fonction autour de l'origine — les deux fonctions étant parcourues en sens contraire l'une de l'autre (nécessaire pour garantir la commutativité).

Corps noir
objet physique idéal qui absorbe l'intégralité du rayonnement électromagnétique incident, si bien que son rayonnement ne dépend de sa propre température à l'équilibre thermodynamique?

Covariance
Valeur qui correspond à la plus ou moins grande corrélation entre deux variables aléatoires.

champ
portion angulaire du ciel observée par le détecteur du télescope

chiral
se dit d'un objet (d'une molécule par exemple) qui est l'image miroir d'un autre objet. Vos mains sont des objets chiraux : elles ne sont pas superposables, et sont l'image miroir l'une de l'autre.

climat
Étude de l'atmosphère à long terme, par opposition à la métérologie qui s'intéresse au court terme

coiffe
Extrémité antérieure d'un lanceur abritant le satellite lors du lancement.

- D -

Détermination d'attitude
Connaissance de l'orientation du satellite par rapport à un référentiel

dipôle
un dipôle électrostatique est une distribution de charges électriques où le barycentre des charges positives ne coincide pas avec celui des charges négatives. Deux charges de signe opposé séparées d'une distance non-nulle forme un dipôle. Une molécule peut aussi former un dipôle si le nuage électronique n'est pas réparti de façon homogène. C'est notamment le cas de l'eau où l'atome d'oxygène attire plus les électrons que les atomes d'hydrogène.

discrétisation
Action qui consiste à découper une dimension en un ensemble fini de points

- E -

Ecliptique
Grand cercle d'intersection du plan de l'orbite terrestre avec la sphère céleste

Epaisseur optique
Différence de profondeur optique entre le sommet et la base d'une couche atmosphérique donnée

Equateur
Grand cercle imaginaire de la sphère terrestre, perpendiculaire à son axe de rotation.

Etoile cible
étoile cible

- F -

fonction de phase
la fonction de phase représente la quantité de lumière diffusée par un système en fonction de l'angle de diffusion (ou de l'angle de phase). Une diffusion isotrope aura une fonction de phase de même valeur quelque soit la direction.

fonction-distribution
fonction de distribution

- G -

Gradient adiabatique
Variation de température (en K/km) dans une parcelle d'atmosphère isolée thermiquement au cours de son déplacement vertical.

Guidage
Séquence de commande depuis l'état (attitude ou position orbitale) actuel à un état désiré

Géocentrique
Référentiel lié à la Terre et muni d'un repère centré sur le centre de la Terre et dont les trois axes pointent vers trois astres lointains qui apparaissent fixes.

galiléen
se dit d'un référentiel où le principe d'inertie est vérifié

giration
Mouvement circulaire autour d'un axe ou d'un centre fixe.

- H -

Héliocentrique
Référentiel lié au Soleil et muni d'un repère centré sur le centre du Soleil et dont les trois axes pointent vers trois astres lointains qui apparaissent fixes.

- I -

indice de réfraction
l'indice de réfraction d'un milieu est le rapport entre la vitesse de propagation de la lumière dans ce milieu sur celle dans le vide : v/c. C'est un indice qui indique comment les rayons vont être réfractés en passant d'un milieu à un autre. Exemples : nair= 1, neau=1,33.

isotrope
Un milieu ou un phénomène est dit isotrope s'il n'a pas de direction privilégiée. Une diffusion isotrope se fait avec la même intensité quelque soit la direction. Un milieu isotrope ne change pas de propriétés selon la direction.

- J -

- K -

- L -

Lacet
Le lacet est le mouvement de rotation horizontal d'un mobile autour d'un axe vertical.

- M -

méridienne
méridienne

météorologie
Étude de l'atmosphère à court terme, par opposition au climat qui s'intéresse au long terme

- N -

Nadir
Le nadir en astronomie est le point de la sphère céleste représentatif de la direction verticale descendante.

Navigation
Connaissance de la position et de la vitesse du satellite par rapport à un référentiel

nutation
Mouvement périodique de l'axe de rotation d'un objet autour de sa position moyenne, qui s'ajoute à la précession.

- O -

- P -

PCB
Un circuit imprimé (ou PCB de l'anglais printed circuit board) est un support, en général une plaque, permettant de maintenir et de relier électriquement un ensemble de composants électroniques entre eux, dans le but de réaliser un circuit électronique complexe.

Plasma
Le plasma est l'un des quatre principaux états de la matière, avec les états solide, liquide et gazeux. C'est un état désordonné, constitué de charges électriques ayant une durée de vie longue comparée aux temps caractéristiques des déplacements.

Point vernal
Sur la sphère céleste, l'équateur céleste et l'écliptique se croisent. Les deux intersections sont appelées des nœuds. Au cours de son mouvement apparent, le Soleil croise ces deux points, l'un en passant de l'hémisphère Nord à l'hémisphère Sud, c'est le nœud descendant ; l'autre en passant de l'hémisphère Sud à l'hémisphère Nord, c'est le nœud ascendant. Ce dernier est le point vernal (noté γ, parfois g), parfois noté point de l'équinoxe vernal ou point de l'équinoxe de printemps.

Processus stochastique
Famille de variables aléatoires indexées par des entiers (processus discret) ou des réels (processus continu)

Profondeur optique
Coordonnée verticale sans dimension très utilisée dans l'étude du rayonnement. Elle est prise égale à 0 dans l'espace, et croît avec la profondeur jusqu'à son maximum à la surface. Une profondeur optique petite devant l'unité est dite mince.Une différence de profondeur optique grande devant 1 entre deux points donnés représente le nombre moyen d'événements (absorption/émission/diffusion) pour un photon donné entre ces deux points.

paramétrisation
Méthode qui consiste à reformuler un ensemble de lois physiques au moyen de paramètres et de valeurs associées dans un cadre plus spécifique afin de s'affranchir de contraintes de résolution

photocentre
barycentre du disque apparent de l'étoile pondéré par la luminosité

photosphère
Partie extérieure de l'enveloppe de l'étoile, émettant dans le visible

plasma
plasma

point subsolaire
A un instant donné, le point subsolaire est le point de la planète le plus proche du Soleil

polarisabilité
la polarisabilité est la capacité d'un milieu à être polarisé (à former des dipôles électrostatiques) sous l'influence d'un champ électrique extérieur.

précession
Nom donné au changement graduel d'orientation de l'axe de rotation d'un objet ou, de façon plus générale, d'un vecteur sous l'action de l'environnement, par exemple, quand un couple lui est appliqué.

- Q -

Quantification
Propriété d'une grandeur physique dont l'ensemble des valeurs numériques possibles est restreint à un ensemble de valeurs discrètres.

quasi-statique
Se dit d'une transformation thermodynamique suffisamment lente pour que l'on puisse à chaque instant définir l'état du système. (Les transformations quasi-statiques ne sont pas forcément réversibles.)

- R -

Roulis
Le roulis est un mouvement de rotation d'un mobile autour de son axe longitudinal (axe de roulis).

Réflectivité
Rapport entre l'énergie électromagnétique reçue à une longueur d'onde donnée et l'énergie électromagnétique réfléchie à cette même longueur d'onde.

Référentiel
Solide indéformable (ou ensemble de solides apparemment fixes les uns par rapport aux autres, ou ensemble de points non coplanaires et immobiles les uns par rapport aux autres) muni d'une horloge, par rapport auxquels on repère la position ou le mouvement d'un système.

Réponse impulsionnelle
Pour un processus transformant un signal d'entrée en un signal de sortie (signaux électriques par exemple), la réponse impulsionnelle est la sortie qui est obtenue lorsque l'entrée est une impulsion, c'est-à-dire une variation soudaine et brève du signal.

réflexion diffuse
La réflexion est dite diffuse lorsque la lumière est réfléchie dans un grand nombre de directions et l'énergie du rayon incident est redistribuée dans une multitude de rayons réfléchis. C'est l'un des deux types de réflexion de la lumière avec la réflexion spéculaire.

réflexion spéculaire
La réflexion est dite spéculaire lorsque le rayon incident donne naissance à un rayon réfléchi unique. C'est l'un des deux types de réflexion de la lumière avec la réflexion diffuse.

réfringence
Propriété des milieux transparents quantifiant leur effet sur la propagation d'un faisceau lumineux. Se mesure par l'indice de réfraction.

référentiel barycentrique du système solaire
Référentiel centré au barycentre du système solaire, dont les directions de référence sont données par des quasars

résolution
Nombre de points utilisés dans la discrétisation

résolution angulaire
angle minimal entre deux sources permettant de les séparer par un système de détection

- S -

Spath d'Islande
Le Spath d'Islande est une variété transparente de calcite (un minéral à base de carbonate de calcium).

Spectre
Répartition d'un rayonnement électromagnétique selon sa longueur d'onde (ou sa fréquence, ou son nombre d'onde)

Sphère céleste
La sphère céleste est une sphère imaginaire de rayon arbitraire, centrée sur la Terre et tournant autour du même axe de rotation.

Spin
Moment cinétique propre d'un corps.

Stochastique
Se dit de tout phénomène qui relève partiellement du hasrad et fait l'objet d'une analyse statistique.

Système de coordonnées
Toute paramétrisation des points du référentiel au moyen de trois nombres réels permettant de caractériser mathématiquement le mouvement au sein d'un référentiel. Plusieurs systèmes de coordonnées peuvent correspondre au même référentiel.

snr
rapport de "la puissance du signal" sur "la puissance du bruit"

super-rotation
Quand l'air tourne plus rapidement que la surface de la planète

- T -

TRL
"Technology Readiness Level" ou niveau de maturité technologique, le TRL indique le niveau de développement d'une technologie. Un TRL élevé indique que la technologie a fait ses preuves, tandis qu'un TRL faible indique que le développement est loin d'être terminé.

Tangage
Le tangage est un mouvement de rotation autour de l'axe transversal d'un objet en mouvement.

Temps sidéral
Mesure de l'angle entre le point vernal et le plan méridien. Cet angle est compté en heure, minute et seconde. Le temps sidéral évolue de 23h56min entre deux passages d'une étoile au méridien

Température d'équilibre
Température moyenne d'une surface planétaire sans atmosphère à l'équilibre avec le rayonnement en provenance de son étoile

Température effective
Température du corps noir émettant la même puissance (intégrée sur tout le spectre) que la planète par unité de surface.

Troposphère
Couche atmosphérique où le mode dominant de transport d'énergie vertical est la convection. Le profil thermique y suit, à l'équilibre, une pente constante appelée gradient adiabatique.

temps d'intégration
Temps pendant lequel le détecteur est exposé sans interruption

température potentielle
Température qu'aurait une parcelle d'air si on la ramenait à une pression de référence par compression ou décompression adiabtique, c'est-à-dire sans échange de chaleur

traceur
Quantité transportée par la circulation d'un GCM. Ce peut être par exemple un gaz minoritaire ou majoritaire ou un aérosol.

transpondeur
Aussi appelé, répéteur, il reçoit un signal sur un canal, modifie sa fréquence et le réémet avec des paramètres différents.

télémesure
transmission à distance d'un signal porteur d'un résultat de mesure

- U -

- V -

Vecteur propre
Soit x un vecteur non nul de E, x est un vecteur propre de u s'il existe un scalaire λ tel que u(x) = λx. On dit que x est un vecteur propre associé à la valeur propre λ.

vent solaire
Le vent solaire est un flux de plasma constitué essentiellement d'ions et d'électrons qui sont éjectés de la haute atmosphère du Soleil.

- W -

- X -

- Y -

- Z -

zonal
Désigne une quantité suivant l'axe des longitudes, c'est à-dire dans l'axe Est-Ouest