mise à jour : 21 Septembre 2017
mise à jour : 21 Septembre 2017
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Techniques et méthodes

En pratique

Comprendre/code.png
Un exemple de code informatique en langage Fortran tel qu'utilisé dans la programmation d'un GCM. On voit ici la portion du programme où on a recours à la brique physique dont les tendances sont transmises à la brique dynamique.
Crédit : LMD

En pratique, un GCM est un programme informatique qui exécute des instructions résumées dans un code écrit dans un certain langage. En général, les modélisateurs optent pour le langage Fortran car il possède de nombreuses librairies mathématiques, est rapide dans l'exécution du programme généré, et on peut miser sur l'héritage de modèles plus anciens qui utilisaient eux aussi le Fortran il y plusieurs décennies. Un GCM cumule au minimum des dizaines de milliers de lignes de code et requiert un investissement conséquent pour être développé et mis à jour.

Le temps de simulation est également un paramètre important à prendre en compte : on ne peut pas faire le même type d'étude selon qu'une simulation dure 5 minutes ou 5 mois. Dans le premier cas on peut par exemple envisager un nombre très important de simulations pour explorer la sensibilité du modèle à de multiples paramètres, tandis que dans le second cas la simulation sert de réference qui sera analysée en détail et on évitera à tout prix une erreur en amont, avant l'exécution du modèle. Il serait difficile de donner un chiffre typique sur le temps de simulation, étant donné qu'il dépend des ressources informatiques et de la résolution, du pas de temps, et de la configuration du modèle. Toutefois, afin de donner un ordre de grandeur, on peut avancer un rapport pouvant varier dans la plupart des cas de 100 à 10 000 entre le temps simulé et le temps réel d'exécution d'un GCM.

exerciceExercice

Difficulté :   

Cet exercice a pour but d'estimer la taille d'un fichier de sortie d'une simulation de GCM. Considérons un exemple représentatif : on simule une planète dont le jour solaire est de 24h et l'année dure 100 jours. La grille utilisée est de type latitude-longitude, avec respectivement 48 et 64 points dans ces dimensions, et 20 niveaux verticaux.

Question 1)

Combien de points la grille contient-elle au total ?

Question 2)

On souhaite pourvoir étudier la circulation atmosphérique. Combien de variables utiliseriez-vous ?

Question 3)

Les variables sont écrites dans le fichier de sortie 6 fois par jour pour bien représenter le cycle diurne. Une valeur est représentée au moyen de 4 octets. Quelle est la taille informatique d'un fichier de sortie pour une année de simulation ? Qu'en pensez-vous ?

Page précédentePage suivante