mise à jour : 12 mars 2019
mise à jour : 12 mars 2019
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Observables

Emissions aurorales

Auteur: Jean-Yves Chaufray

Généralités

Les émissions aurorales sont des émissions produites par interaction entre des particules très énergétiques (le plus souvent des électrons) provenant de l’environnement spatial voisin de la planète (magnétosphère par exemple) et les composés de l’atmosphère de la planète. Les émissions aurorales peuvent être observées dans toutes les gammes spectrales du spectre électromagnétique : des rayons gammas au émissions radios. Dans ce cours on se limitera aux émissions UV-visible. L’excitation peut être directement produite par la particule énergétique incidente ou produite par une cascade de collisions dans l’atmosphère. Des émissions aurorales ont été observées sur la Terre et les quatre planètes géantes du système solaire. Des émissions aurorales ont aussi été observées sur Vénus, Mars et sur certains satellites galiléens (Ganymède, Io, Europe).

Emissions aurorales terrestres

Les principales émissions aurorales visibles observées sur Terre sont les raies vertes et rouges de l’oxygène atomique. Les observations des émissions aurorales en UV montrent un spectre riche en raies principalement associées à N, O, N+, O+, N2. Ces émissions sont observées aux hautes latitudes, au voisinage des pôles magnétiques, où les électrons accélérés dans la magnétosphère de la Terre peuvent précipiter dans l’atmosphère le long des lignes de champs magnétique.

Emissions aurorales des planètes géantes

Les émissions aurorales observées sur les planètes géantes sont aussi principalement produites par des précipitations d’électrons magnétosphériques près des pôles magnétiques. Les émissions UV sont dominées par les émissions de H et H2. La morphologie des émissions aurorales sur Jupiter et Saturne montrent différentes structures qui seront présentées dans la suite de ce cours. Les émissions aurorales UV des géantes glacées Neptune et Uranus ont été observées pour la première fois par la sonde Voyager 2.

Page précédentePage suivante