mise à jour : 21 avril 2021
mise à jour : 21 avril 2021
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Observables

Emission Lyman-alpha de l'hydrogène atomique

Auteur: Jean-Yves Chaufray

Avant de voir en détails les principaux mécanismes d ’émissions, voici quelques exemples d’émissions observées dans l’UV et le visible sur différents objets du système solaire

definitionEmission Lyman-alpha de l'hydrogène atomique

A cause de la gravité, les espèces légères, comme l’hydrogène atomique deviennent les principaux composants des très hautes atmosphères (exosphère) des planètes. L’hydrogène atomique peut diffuser de façon efficace le rayonnement solaire et former une couronne lumineuse en UV autour de la planète. Cette émission a été observée pour la première fois autour de la Terre à la fin des années 50. Elle avait d’abord été interprétée comme la diffusion du rayonnement solaire par les atomes d’hydrogène du milieu interplanétaire avant d’être interprétée comme l’émission d’atomes d’hydrogène liée gravitationnellement à la Terre et formant autour d’elle une « géocouronne ». Des couronnes similaires ont été mises en évidence autour de toutes les planètes du système solaire (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune) , de certains satellites (Titan, ...)et des comètes. Des tentatives d’observations par la sonde Rosetta n’ont pas permis de mettre en évidence une « couronne » d’hydrogène autour des astéroïdes Lutetia et Steins. La couronne d’une planète pouvant s’étendre sur plusieurs rayons planétaires, cette émission peut être observée côté jour et côté nuit. D’autres espèces comme l’hélium ou l’oxygène atomique conduisent à des émissions exosphériques observables en UV.

Le milieu interplanétaire composé essentiellement d’hydrogène atomique produit lui aussi une émission par diffusion du rayonnement solaire et la première carte complète de l’émission de l’hydrogène interplanétaire vue depuis la Terre a été effectuée par le satellite OGO-5.

Page précédentePage suivante