mise à jour : 15 juin 2020
mise à jour : 15 juin 2020
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Introduction

Equation de Drake

Auteur: Yaël Nazé

En 1961, l’astronome Frank Drake propose à dix collègues de participer à la première conférence SETI. Au moment de fixer l’agenda, il élabore une équation devenue célèbre : N=T_e*p_pl*n_e*p_v*p_i*p_c*L Les différents termes sont :

Le résultat est que N vaut alors 12 à 50 (Drake était plus optimiste, et simplifiait son équation en N=L). Les plus pessimistes proposent plutôt N=1 (le seul exemple, c’est nous). Parfois surnommée la paramétrisation de l’ignorance, l’équation de Drake possède néanmoins un avantage réel : poser correctement le problème, même si l’on est actuellement incapable de le résoudre, et le découper en ses constituantes, plus « faciles » à envisager.

Calcul de l'équation de Drake

Page précédentePage suivante