mise à jour : 14 décembre 2018
mise à jour : 14 décembre 2018
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Observables

miniprojet page1

Auteur: Jean-Yves Chaufray

Les observations présentées ci-dessous ont été obtenues par la sonde Mars Express en regardant l'atmosphère en mode tangentielle (parallèle à l'horizon) pour étudier les émissions UV de la haute atmosphère de Mars. Justifier cette géométrie d'observation.

Regarder un spectre obtenu vers 120 km et un spectre observé à 200 km. Quelle différence observez vous ? A quelle espèce correspond la raie vers 121 nm ? Pourquoi reste t-elle visible à haute altitude ? La largeur de cette raie peut elle fournir des informations sur la température du milieu ?

Les bandes entre 180 nm et 260 nm sont des bandes interdites appelées bandes de Cameron correspondant à la transition électronique CO(a3Π) CO(état fondamental). Sachant que CO2 est l’espèce majoritaire dans l’atmosphère de Mars au dessous de 180 km. Proposer un mécanisme d’excitation produisant ces émissions. Sur quelle autre planète du système solaire ces bandes devraient être importantes ? Pourquoi l’émission diminue au-dessous de 120 km ?

La raie à 289 nm est une raie de CO2+ produite par ionisation de CO2 par impact d'électron ou photoionization. Au dessus du pic d'intensité l’intensité devrait être proportionelle à la densité de CO2 à l’altitude du point tangent. Estimer la température à partir de cette émission. Est ce réaliste ?

Page précédentePage suivante