mise à jour : 13 décembre 2021
mise à jour : 13 décembre 2021
IntroductionStructures planétairesObservablesTechniques et méthodesLieux de vieAuteursBoite à outils
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Techniques et méthodes

Dans le système solaire

Jupiter

jup11.jpg

Dans le système solaire, les transits les plus courants sont ceux des satellites galiléens devant Jupiter, ainsi que leurs transits, occultations et éclipses mutuels. Dans le cas de Jupiter, lorsque la planète est proche de son équinoxe (tous les 5.5 ans environ), on peut observer les phénomènes mutuels de ses satellites galiléens, parmi lesquels on distingue entre transits, occultations et éclipses.

Mercure et Vénus

VenusTransit2012_He.jpg

Moins fréquents mais plus connus sont les transits de Mercure (13 ou 14 fois par siècle) et Vénus (2 fois, séparées de 8 ans, tous les 243 ans) devant le Soleil.

Le Soleil et la Lune

En principe, le terme éclipse (littéralement : privation de lumière) devrait être réservé aux situations dans lesquelles un corps passe dans l’ombre d’un autre et non derrière lui. Il est ainsi employé correctement lorsqu’on parle d’une éclipse de Lune – la Lune passant dans l’ombre de la Terre – mais improprement lorsqu’on parle d’une éclipse de Soleil, ce phénomène devant en toute rigueur être appelé occultation du Soleil par la Lune .

Le système solaire extérieur

Les planètes et petits corps du système solaire extérieur, très peu lumineux, passent assez souvent devant des étoiles du fond de ciel plus brillantes qu'eux. Ces occultations d'étoiles, comme les "ombres chinoises" révèlent des informations inaccessibles autrement.

Quelques-uns des résultats obtenus grâce à ces phénomènes sont décrits ci-dessous.

Page précédentePage suivante